mardi 20 juin 2017

recette de fraises

Une petite recette bonheur rapide et totale zéro déchet.... pour l'été.

Ingrédients

Fraise du balcon congelées
Yaourt maison au chèvre
Si besoin un peu de sucre

Recette

Mélanger le tout dans un mixeur et mixer quelques minutes.

Dégustez....

vendredi 16 juin 2017

Gratiféria 25/06

Vous pourrez nous retrouver à la Gratiféria de Dingé (35) le dimanche 25 juin à partir de 11h pour des ateliers découvertes et autres surprises.
Vous pourrez également assister à différentes animations dans une ambiance familiale et conviviale.



A très bientôt.

jeudi 15 juin 2017

Bien vivre en zéro déchet - ADEME


Il y a quelques mois, j'ai posé ma candidature à l'ADEME qui souhaitait trouvé des ménages vivant en zéro déchet ou proche du zéro déchet.
Apparemment, je ne convenais pas aux critères car je n'ai pas été retenue.
En même temps, le choix s'est fait sur des personnes qui ont changé leurs habitudes depuis relativement peu de temps. En effet, il y a 10 ans, lorsque j'utilisais mes couches lavables pour mon aîné, le terme "zéro déchet" n'existait pas et on me regardait comme une "allumée". Et ça, ce n'est qu'un exemple. Aujourd'hui, c'est quelque chose qui n'étonne pas forcément plus mais moins.

Ce qui me réjouit, c'est que les mentalités ont une évolution positive et que cela ne peut qu'aller en grandissant.

J'ai donc reçu le résultat de l'enquête en début juin.

L'enquête comporte un rapport d'étude et une synthèse d'étude. 

Un des reproches que je pourrais lui faire c'est qu'elle ne soit pas représentative de la population. Ceci est d'ailleurs clairement expliqué dans le rapport.
Les 12 foyers qui ont participé à l'étude sont issus de milieux plutôt favorisés ce qui induit tout de même un effet de mode pour des catégories socio-professionnelles plus aisées. Et c'est, sans nul doute, la première remarque que les gens font quand ils découvrent le "zéro déchet" ; "Ce ne sont que les personnes qui gagnent correctement leur vie qui peuvent se permettre de vivre comme ça!!!!" Mais heureusement, les Zéroïnes sont là pour vous prouver le contraire!!!

Bonne journée ensoleillée 

mercredi 14 juin 2017

FocusZeroWaste #7



 SuperFrisée:
Le petit bonheur de voir cela pousser au quotidien.
 Comme je vous l'annonçais  la semaine dernière, voici mon balcon vert : les courgettes ont de belles fleurs, ainsi que les concombres et les tomates ont beaucoup grandi... des fraises ont été mangées en glace (recette dans un futur article...).

Pour les tomates, j'ai enlevé les branches qui poussent en trop (merci aux tutos sur le net!) et j'arrose tout le monde tous les 2 jours mais c'est tout! Rendez vous dans quelques semaines pour voir l'évolution....



SuperLisse:
Pour ma part, je regarde pousser mes tomates tranquillement.
Ce sont des tomates que j'ai semées moi-même, j'avais récupéré les graines l'an dernier en achetant des tomates de différentes variétés chez mon maraîcher bio.
Je les ai arrosées il y a un peu plus de 3 semaines quand je les ai installées dans la serre, depuis rien puisque la terre est encore humide grâce à la paille.


Ah oui, il y a aussi 2 pieds d'aubergine entre les tomates!!!

mercredi 7 juin 2017

Focus ZéroWaste #6

Un week - end de couture pour toutes...

La couture permet de se faire des vêtements que l'on aime, de faire des cadeaux home made, de se vider la tête, d'être zen... et fière de soi! Accessoirement de frimer auprès des copines, collègues en portant ses créations...

SuperFrisée : voila mes créations... patron Today de Vanessa Pouzet  et jupe Jersey Rock, sac made in moi!
Un jour, j'essaierai de suivre les conseils de la garde de robe minimaliste, même si depuis 2ans, j'ai énormément donné de vêtements, je suis passée de 2 armoires à 4 caisses (des petites en plus) de vêtements. Cela m'intéresse vraiment et je lis de plus en plus d'article dessus : comme celui d'EchosVerts , ou Planetaddict, ou encore Clémentine la mandarine.

Teaser : la semaine prochaine... je vous montre l'avancée de mon balcon vert...

SuperLisse: Pour ma part, j'ai cousu aussi mais moi je garde la surprise pour plus tard car je n'ai pas fini.
Et en ce qui concerne la garde de robe minimaliste, je me sens pas trop mal placée. Mais chez moi, le souci n'est pas de réduire la taille de la garde de robe mais plutôt de trouver dans les boutiques des choses qui me plaisent. En effet, je suis très critique sur la qualité, les finitions et autres détails qui font que je n'aime pas faire les boutiques et que personne n'aime les faire avec moi tellement je râle. C'est aussi pour ça que je couds.

Et n'oubliez pas :

samedi 3 juin 2017

Déodorant solide

Voici une recette facile et rapide pour se faire un déodorant solide sympa et qui fonctionne.
On peut même le mettre dans un stick quand on en a un!
Moi je n'en avais pas alors j'ai fait un simple galet.

J'ai trouvé cette recette à force de recherches sur le net et depuis ma découverte l'huile de Coco en cosmétique maison. Je n'arrête pas de m'en servir pour absolument tous... ça devient pathologique! Promis je consulte bientôt...

Donc revenons à  nos dessous de bras (moi je ne mets du deo que la, mais après vous faites bien ce que vous voulez... :-)

Recette ;
5 cas d'huile de Coco
2cas de Bicarbonate de soude
3cas de fécule de maïs
Et huiles essentielles au choix : j'ai mis ylang - ylang et lavande


Je fais fondre l'huile de Coco au micro onde ou sur le chauffage.
Puis je rajoute le bicarbonate et la fécule de maïs.
Enfin je mets les huiles essentielles.
Direction le moule en silicone puis le frigo pour quelques heures.



Et voila le résultat! A vous de jouer...
Niveau économie :
huile de Coco chez Aroma Zone : 4€20
Bicarbonate : 3€, soit 0,10c pou un déo
Maizena : 3€ soit 0,10c pour un deo
Donc 4,50€ pour plusieurs mois contre environ 3€ pour un mois dans le commerce!
Sur un an, 20€ dans la poche!


SuperFrisée

N'hésitez pas à nous suivre sur Instagram 
Et sur notre page Facebook.

mercredi 31 mai 2017

Focus de ZeroWaste #5


Un petit focus cette semaine pour vous faire partager les joies, du moins une joie, du jardin:

Le coquelicot

Les coquelicots sont des plantes herbacées annuelle qui pourraient être plus abondantes qu'elles ne le sont actuellement. En effet, l'utilisation de produits herbicides les ont faites décroître de manière drastique ces dernières décennies.
Au niveau étymologique, le coquelicot vient de l'ancien français "coquelicoq" qui désignait le rapprochement entre le la crête du coq et la couleur rouge de la fleur. En gros, une belle métaphore.

Je vous propose donc de profiter de mes coquelicots du jardin. 


Et oui, le soleil, la chaleur sont arrivés et avec eux, les barbecues, les longues soirées avec les amis.

Bonne journée.

SuperLisse

N'hésitez pas à nous suivre sur Instagram 
Et sur notre page Facebook.